Actualités

Mallet finger ou « doigt en maillet »

18 Sep 2020

Maladie fréquente, le mallet finger, aussi appelé le « doigt en maillet », est observable à la suite d’une chute de la dernière phalange du doigt, ou bien du bout du doigt, avec l’impossibilité de l’étendre. Cette chute est conséquente à la désinsertion ou la rupture du tendon extenseur de la base de dernière phalange du doigt. Elle peut intervenir à la suite d’accident bénin ou anodin et, si elle est prise en charge rapidement, comporte peu de séquelles futures. De nombreux sportifs en souffrent régulièrement.

Pour constater l’apparition de cette lésion, seule une radiographie est en mesure de la confirmer. Parfois, celle-ci montre une fracture associée et conséquente. Les personnes souffrantes d’un doigt en maillet, bien que la maladie soit fréquente, le découvre souvent tardivement si les douleurs sont légères au début du traitement.

mallet finger

Qu’est-ce qu’une mallet finger ?

Le mallet finger consiste en une flexion forcée de la phalange distale, qui apparaît généralement après avoir été heurtée. Le tendon extenseur peut dans certains cas avulser une partie de la partie proximale de la phalange distale et la zone avulsée implique la surface articulaire. Dans la plupart des cas, les patients en souffrant ressentent une douleur vive, caractérisée par le fait que le doigt est souvent enflé et que le sang s’accumule sous l’ongle, ce qui revient à un hématome sous-unguéal.

Généralement, l’articulation interphalangienne dorsale en cause demeure en position plus fléchie que les autres articulations interphalangiennes. De plus, elle ne peut être activement étendue, bien qu’elle puisse facilement l’être passivement, généralement avec des douleurs légères.

Quel traitement ?

Pour soigner le mallet finger, le plus souvent, aucune opération ne s’impose. Son traitement consiste à la pose d’une attelle maintenant le doigt en maillet en extension. Celle-ci doit être conservée par le patient pendant six semaines jour et nuit, puis six semaines seulement les nuits. Il s’agit de la seule manière de soigner cette fracture : les traitements chirurgicaux n’ont pas prouvé leur efficacité.

Au-delà de la radiographie, aucun examen n’est opportun. Celle-ci recherche le fragment osseux en difficulté et permet d’éliminer une subluxation.

Le port d’une attelle étant la seule solution pour soigner un doigt en maillet, il convient d’en choisir rigoureusement la qualité. Ce matériel médical doit répondre à des exigences de confort, de flexibilité et à des normes médicales strictes. Pour choisir au mieux son attelle, il convient de faire appel à un laboratoire spécialisé.

Différents types d’attelles

S’il existe différents types d’attelles, l’attelle de Stack a l’avantage de présenter un appui palmaire au niveau de la pulpe ainsi qu’un appui dorsal en direction de la deuxième phalange. Ces technologies permettent une immobilisation satisfaisante de l’articulation interphalangienne distale.

Il est à noter qu’un léger déficit de mobilité séquellaire, bien souvent non gênant, est parfois remarqué en fin de traitement. Parfois, l’attelle peut être portée pendant plus de six mois dans les cas de rémissions ou de convalescences les plus difficiles.

Vous voulez plus d’informations sur les attelles pour le Mallet Finger ?

Contactez-nous.

Source image : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Mallet_Finger_Injury.jpg

Attelles pour genoux

Porter une attelle pour genou est souvent nécessaire pour mobiliser son muscle et éviter des mouvements...

lire plus